Trichomonas Vaginalis

Le trichomonas vaginalis est une infection transmise sexuellement qui est causée par un organisme appelé le protozoaire – ou parasite – qui est transmise pendant un rapport sexuel non protégé.

polpasiecMaladie sexuellement transmissible due à un protozoaire. Le parasite causant cette infection a une affinité particulière pour l’épithélium vaginal. Il peut être transmis de la mère au nouveau-né, se propager par l’eau, les sex toys et survivre 24 heures hors du corps humain. Cette infection touche les hommes ainsi que les femmes en ayant toutefois une plus grande incidence sur ces dernières.

Quelles sont les causes de Trichomonas Vaginalis?

Le Trichomonas Vaginalis est un parasite de la famille des protozoaires transmit lors de contacts sexuels avec une personne ou un objet infecté. Chez les femmes, il infecte le vagin, l’urètre, le col de l’utérus, l’utérus, la vessie ainsi que toutes les glandes situées dans la zone génitale, telles que la glande de Bartholin et la glande de Skene. Chez les hommes il infecte surtout l’urètre mais peut également attaquer le prépuce chez les individus non circoncis.

Quels sont les symptômes du Trichomonas Vaginalis?

Les premiers symptômes sont généralement visibles au bout de 28 jours après de début de l’infection. Seulement une personne sur trois développe des symptômes allant d’une irritation modérée à une sévère inflammation. L’infection se manifeste lorsque le système immunitaire est affaibli ou lorsque l’environnement à l’intérieur du vagin change encourageant alors le Trichomonas Vaginalis à se multiplier, par exemple une diminution de l’acidité ainsi qu’un déséquilibre de la flore ou encore la présence d’une bactérie pathogène. Les hommes sont souvent asymptomatiques mais cependant peuvent ressentir des brûlures lors de l’urination ou l’éjaculation, observer un écoulement anormal ou bien faire l’objet de douleurs du pénis. Cette infection peut être bien souvent confondue avec une infection urinaire.

Que se passe-t-il si le Trichomonas Vaginalis n’est pas traité?

Le Trichomonas Vaginalis est considéré facile à traiter avec une dose unique de métronidazole. Les deux partenaires doivent être traités et l’activité sexuelle est fortement découragée jusqu’à guérison complète afin d’éviter la réinfection ou la contamination. Faire un nouveau test après le traitement n’est pas nécessaire si celui-ci a été pris de manière appropriée. Si vous êtes diagnostiqué positif au Trichomonas Vaginalis et si l’infection n’est pas traité vous encourez une infection généralisée et les hommes sont à risque de prostatite.

Médicaments pour la trichomonase

Metronidazole